Documentation Zinne

Charte

Ce document explique les objectifs et le cadre dans lequel nous avons choisi de développer notre monnaie locale. Chaque prestataire la signe pour montrer qu’il adhère aux valeurs de la Zinne et entrer dans le réseau de la monnaie locale et circulaire. Télécharger ici le document en PDF.

FAQs Prestataires

Nous avons repris les questions fréquemment posées par les prestataires sur l’utilisation d’une monnaie locale dans son commerce : comment la comptabiliser, comment la faire circuler, etc. Télécharger ici le document en PDF.

FAQs Utilisateurs

Le document reprend les questions fréquemment posées par les citoyen.nes sur la monnaie locale, son utilité, comment cela fonctionne, où s’en procurer, etc. Télécharger ici le document en PDF.

Formulaire Adhésion Citoyen.ne

Si vous désirez devenir membre de l’asbl en tant que citoyen, et donc participer à l’évolution du réseau, de la monnaie et du contexte dans lequel nous la faisons évoluer, téléchargez ce formulaire et renvoyez-le nous complété et signé. (Plus d’info sur la page « Contact)

Formulaire Adhésion Prestataire

Etant donné que l’adhésion au réseau de la zinne nécessite une rencontre d’échange autour notre charte et nos critères, nous vous invitons à complétez le formulaire en ligne et nous vous recontacterons pour convenir d’un rendez-vous avec les bénévoles de votre commune.

Devenir bénévole

Vous avez envie de nous soutenir et d’agir concrètement ? Alors bienvenue parmi nous ! Complétez le formulaire de contact et nous vous accueillerons avec plaisir dans l’une de nos 8 « locales » qui se répartissent les 19 communes.

Bilan des activités du collectif


Autres documents

Vous trouverez ici de la documentation sur la thématique des monnaies locales, de l’économie circulaire, etc.

Relancer le commerce grâce à la monnaie locale

Auteur : Morgane Kubicki, Financité, 10 septembre 2020

Résumé : Plusieurs communes ont déjà annoncé des plans de relance de la consommation avec un commun : elles s’appuient sur la monnaie locale déjà présente sur le territoire.

Le cash : un outil de résilience sous-estimé

Auteurn : Anne Fily, 6 juillet 2020

Résumé : Les anti-cash ne manquent pas d’arguments pour promouvoir une société sans argent liquide. Mais les pièces et les billets, moyen d’échange et de commerce depuis la nuit des temps, n’ont pas dit leur dernier mot. Cette analyse vise à exposer pourquoi le cash est un outil de résilience. En quelques mots : Les pièces et les billets sont le seuls à avoir cours légal ; Le cash permet de faire face à des crises, qu’elles soient financières ou techniques ; L’argent liquide permet aussi de réduire notre dépendance au système bancaire.

Le cash : quelques arguments discutables contre l’argent liquide

Auteur : Anne Fily, 1 juillet 2020

Résumé : Dépassé, peu sûr, très onéreux, coûteux, favorisant le blanchiment d’argent, le financement d’activités illicites et l’évasion fiscale, et, depuis l’arrivée du Covid-19, possible transmetteur de virus et microbes, l’argent liquide aurait donc bien des défauts. Cela fait beaucoup pour des pièces et des billets qui nous servent de monnaie d’échange depuis la nuit des temps. Cette analyse vise à discuter de la pertinence des arguments anti-cash. En quelques mots : Ce sont essentiellement les acteurs du secteur des paiements électroniques, et dans une certaine mesure les autorités publiques, qui sont à l’origine de l’offensive pour une société sans argent liquide ; Certains arguments en défaveur du cash sont exacts, mais les alternatives ne sont pas nécessairement meilleures ; L’argent liquide est un bien commun, public, qui nécessite des mesures publiques pour assurer sa pérennité aux côtés des options de paiement électroniques innovantes.

Un maire italien imprime sa propre monnaie locale pour aider les habitants pendant la crise

Auteur : Sarah Ugolini, La Capitale, 4 avril 2020

Les monnaies citoyennes : un territoire d’objectifs

Auteur : Valéry Paternotte, Financité, 9 décembre 2019

Résumé : Les monnaies locale citoyennes reposent sur des valeurs partagées par le collectif, elles-mêmes traduites en critères opérationnels. Cette analyse vise à comprendre le processus d’acceptation de prestataires qui partagent ces “valeurs” et les difficultés rencontrées. En quelques mots : Le processus idéal consisterait en la définition d’objectifs généraux qui seraient traduits en un ensemble de critères opérationnels et une procédure transparente ; Mais l’acceptation ou non de certains prestataires nécessite de se poser des questions qui vont au-delà d’une Charte de valeurs ou d’objectifs généraux ; Les cas litigieux sont souvent réglés par l’ajout de critères.

Les monnaies citoyennes, une question de taille (2/2) : Il faut limiter la taille des monnaies citoyennes

Auteur : Valéry Paternotte, Financité, 27 novembre 2019

Résumé : Il existe à ce jour 15 monnaies locales citoyennes en circulation en Belgique francophone. Nombreux sont ceux qui se demandent, avant de s’engager, à partir de quand une monnaie citoyenne “fonctionne”, mais aussi s’il faut à un moment en limiter la taille. En quelques mots : La question est encore très théorique mais que se passerait-il si les monnaies citoyennes atteignait une ampleur “trop grande” ? ; Cela soulèverait des questions d’efficacité et surtout de justice sociale ; Prêtons-nous au jeu et pensons les conséquences de ce scénario un peu désincarné car adopter un regard décalé sur notre action peut en augmenter l’auto-réflexivité.

Les monnaies citoyennes, une question de taille (1/2) : En dessous d’une certaine taille, ça ne sert à rien

Auteur : Valéry Paternotte, Financité, 26 novembre 2019

Résumé : Il existe à ce jour 15 monnaies locales citoyennes en circulation en Belgique francophone. Nombreux sont ceux qui se demandent, avant de s’engager, à partir de quand une monnaie citoyenne “fonctionne”. Cette analyse vise à comprendre les critères qui pourraient être pris en compte. En quelques mots : Nombre de commerçants partenaires, nombre d’utilisateurs, vitesse de circulation, densité de commerces… les critères de “réussite” sont multiples ; Mais il existe aussi des critères moins objectivables ; Certains objectifs peuvent même entrer en conflit.

Sondage: l’économie circulaire, bénéfique sur toute la ligne de production

Auteur : HUB.Brussels, 10 septembre 2019

Résumé : Bien que complexe, la mise en œuvre d’une démarche d’économie circulaire offre aux entreprises des opportunités économiques mais aussi des bénéfices qui ne sont pas uniquement financiers. C’est ce qu’il ressort d’une étude menée par l’institut de sondage Sonecom pour hub.brussels, l’Agence bruxelloise pour l’Accompagnement de l’Entreprise. Dans ce contexte, les aides de la Région viennent à point pour aider les entreprises à passer à la vitesse supérieure et opérer une réelle transition.

De l’utilité des monnaies complémentaires. Pourquoi créer une monnaie à côté de la monnaie nationale ?

Auteur : De Ghellinck Marie-Bénédicte

Résumé : Nous assistons à un essor rapide des monnaies complémentaires, également appelées monnaies sociales, alternatives ou locales. On en dénombre aujourd’hui plus de 5000 à travers le monde. Les monnaies complémentaires peuvent rencontrer des objectifs sociétaux, environnementaux, d’inclusion socio-économique ou bien d’autres. Ils émanent généralement d’initiatives citoyennes et visent à rencontrer des objectifs non atteints par le système monétaire national (ou supra-national). Ces monnaies complémentaires sont d’une diversité importante. Nous allons parcourir à travers cette analyse quelques modèles importants, et mettre en évidence leurs modes de fonctionnement, raisons d’être, utilité, caractéristiques.

Monnaies complémentaires : quel rôle pour les pouvoirs publics ?

Auteur : De Ghellinck, Marie-Bénédicte

Résumé : Deux analyses publiées précédemment étaient dédiées aux monnaies complémentaires. L’une, aux monnaies citoyennes et privées, l’autre, aux monnaies publiques. Nous ne pouvons, toutefois, considérer ces deux sphères comme hermétiques : les pouvoirs publics ont un rôle à jouer dans le soutien aux monnaies complémentaires d’initiative citoyenne ou privée. La participation des pouvoirs publics à des systèmes de monnaies complémentaires ainsi que la définition d’un contexte juridique adapté influencent la pérennité de ces systèmes.

Guide pratique des monnaies complémentaires

Auteur(s): Clerc Léone, Attout Antoine, Cloot Amandine, Fain Antoine, Disneur Lise, Marchand Arnaud, Roland Laurence

Résumé : Si le sujet des monnaies complémentaires vous interpelle, si vous réfléchissez à d’autres manières d’échanger, à encourager des mécanismes de solidarité, si vous voulez vous réapproprier la monnaie en créant votre propre système monétaire et être accompagné dans cette démarche, vous êtes au bon endroit ! Le guide pratique des monnaies complémentaires du Réseau Financité contient tout ce que vous devez savoir pour mettre en place une monnaie complémentaire. Chaque étape nécessaire à la création d’une monnaie citoyenne y est détaillée et facilement identifiable.

Les monnaies citoyennes sont-elles corsetées par la loi ?

Auteur : Réseau Financité, (ex- Réseau Financement Alternatif), Bayot, Bernard

Résumé : La finance de proximité, qui nourrit et soutient l’émancipation et l’action du citoyen dans la société, permet aussi de favoriser la création de réseaux d’échanges locaux, de resserrer les liens entre producteurs et consommateurs et de soutenir financièrement les initiatives au niveau local. Un de ses outils, qui connaît un succès croissant ces dernières années, est la monnaie citoyenne. Le cadre légal dans lequel celle-ci se meut a évolué au mois de mars 2018, l’occasion d’en préciser les contours et de se demander si on ne lui a pas taillé un costume trop étroit.

Bibliothèque en ligne de Financité

Vous trouverez dans ce lien d’autres documents intéressants liés à l’économie, la finance, l’éthique, etc.

Sophie ZinneDocumentation